Le sport, un outil d'éducation environnemental...
   
Sous forme de propositions simples, WildinisM propose 7 PAS vers la Nature aux pratiquants, organisateurs et fédérations outdoor.
 

Nous ne sommes pas là pour stigmatiser, arbitrer ou encore juger mais encourager, accompagner et faciliter la communauté des sports nature à réfléchir et progresser ensemble.
   .   

                                       Adhésion Program STN                                                                   Boite à idées                        

                

                        

Faire la promotion de l'environnement naturel dans lequel se déroule votre èvenement.
Description de votre programme STN (site & terrain) –  Invitation d’associations et d’acteurs locaux,  respect de la faune, flore et des habitants en corrélation avec la saison et l’environnement...
.

 

Mettre en place des actions pour réduire les émissions de Co2 relatives à son événement « nature ».

Exemples --> Prise en charge des transports collectif ou "récompenses" (cadeau dématérialisé ou réduction dossard, bonus de temps…) pour inciter les participants à leur utilisation.

Parking réservé co-voiturage ou électrique, parc a vélo… Compensation carbone individuelle ou collective sur https://bit.ly/2aQXd7O

 

Abandonner les ustensiles plastiques jetables et prioriser ceux réutilisables,  compostables ou
recyclables.de votre évenement « nature ».

Plv,  jerricanes, assiettes, bols, couverts, poubelles de tri, rampes à eau,  toilettes sèches… tous ces produits existent en version recyclables/réutilisables et sont donc à privilégier et même pourquoi pas mutualiser et faire tourner d’un évènement à l’autre.

Autre option plus simple et encore plus durable : aucun support et autonomie materielle totale des participants.

Réduire au maximum les déchets relatif à votre évenement "nature".

Exemple : mise en place d'équipes de nettoyage des parcours avant et après la course, challenge "Plogging", tri sélectif... et surtout sensibilisation des participants.
Favoriser le troc et la revente de matériel d'occasion ainsi que le recyclage des vêtements chaussures usagées serait une très bonne chose.
Abandonner les emballages, tri sélectif au ravitaillement…

.

Revenir aux fondamentaux des sports outdoor à savoir réflechir à son itinéraire et s'orienter.

Suivi sur carte, au road book et/ou grâce aux nouvelles technologies GPS…
Si tel n’est pas le cas (épreuves courtes, grand nombre de coureurs…) les balisages réutilisables en tissu prédécoupés par exemple doivent être privilégiés versus plastiques.

 

Plus d’autonomie en interdisant ou réduisant les ravitaillements et/ou l'assistance extérieure serait positif tant pour l’environnement que pour l'aspect «aventure» des participants.

  

Idem que pour les participants, transport collectifs à encourager pour les spectateurs, journalistes et éventuels assistants… 

 

Privilégier les drones plutôt que les hélicoptères pour la prise d’images, des vététistes ou des coureurs plutot que des motos ou quads pour ouvrir les parcours …

 

Soutenir l'économie local et ainsi réduire l'impact carbone global de l'évènement...
Parce que "nous sommes ce que nous mangeons", une nourriture saine et respectueuse de l'environnemment s'inscrit dans une démarche globale pour les pratiquants du sport nature.

 

Comment cela marche ?
   
Service Gratuit et ouvert à toutes les organisations, quelques soit leur engagement initiale, mais qui ont une volonté de s'améliorer sur ces thématiques.
   
Chaque épreuve remplit sa feuille de suivi annuelle qui répertorie ses actions "step by step", ses projets et ses contraintes spécifiques ... Et en retour le cas échéant elle reçoit des suggestions d'améliorations.
  
A noter que les signataire pourront utiliser le logo STN dans leur communication pour faire part de leur participation au programme.
Une cérémonie WildinisM Awards récompensera chaque année les innovation et/ou l'assiduité des participants sur un ou plusieurs Steps To Nature ...