Soutenir l'économie locale et ainsi réduire l'impact carbone lié à l'évènement.
Et notamment mettre fin à ces milliers de cadeaux d'accueil ou finisher venus de l'autres bout du monde qui ne correspondent à aucun besoin réel autre que "justifier" le prix de l'inscription et flatter l'égo des participants.
 

Parce que "nous sommes ce que nous mangeons", une nourriture saine et respectueuse de l'environnement s'inscrit dans une démarche globale pour les pratiquants du sport nature.
Une réduction de la consommation de viande bovine ou encore l'huile de palme par exemple serait bénéfique pour les équilibres naturels.
 
 

Position: 
-4

Content page: