Revenir aux fondamentaux des sports outdoor, à savoir réfléchir à son itinéraire et savoir lire une carte, un road book et/ou utiliser les nouvelles technologies GPS.
 

Qu'il n'y ait plus du tout de balisage sur toutes les épreuves est tout bonnement utopique à court terme, mais sans que les adeptes du Trail et autres sports outdoor deviennent tous des orienteurs confirmés, on se dit que sensibiliser les pratiquants aux BABA (comme tout randonneur) et pourquoi pas laisser vierge des portions "appropriées" pourrait avoir du sens.

La responsabilité de l'itinéraire (au cas ou) pour tout un chacun serait gage de SÉCURITÉ tant pour les coureurs que les organisateurs dont le rêve ultime préparé de longs mois durant reste bien vulnérable, à la merci du moindre faux pas, intentionnel ou non.

Si tel n’est pas le cas (épreuves courtes, grand nombre de coureurs…) les balisages réutilisables en tissus prédécoupés par exemple doivent être privilégiés versus plastiques.
 
 

Position: 
-6

Content page: